Tuer la peur

photo tuer la peur

J’avais déjà publié cet article sur une autre plateforme il y a environ un an….on m’en avait beaucoup parlé par la suite.

Comme une nouvelle peur vient d’entrer dans la maison pour mon plus grand (peur des ponts???) j’ai trouvé que c’était peut-être une pas pire idée de le publier ici à nouveau, en cette période de chaleur où quelquefois, les peurs demeurent (je cours boire de l’absinthe et discuter avec Beaudelaire…).

 

Retour en arrière….

Mon plus grand est un peu chicken quand il regarde des films.

Il a facilement peur de toute et en fait, il a peur de la possibilité que quelque chose d’épeurant arrive dans le film un moment donné. Il a l’anxiété toujours un peu su’l’bord (me demande sérieusement de qui il tient ça…).

Pas que je me tienne au cinéma avec eux, mais des fois, pour leur faire plaisir à lui et son frère, un petit film sur grand écran, ça me tente de leur proposer ça. Et bien mon plus grand ne veut plus y aller jamais. Parce qu’il a peur d’avoir peur…

Et cette année à l’école, il a vu un film un après-midi spécial. Et il a eu la chienne de sa vie. Parce qu’il y avait une grosse pieuvre mauve pas fine qui (je pense) voulait manger du monde. Ou des poissons. Ou je sais pu.

Mais c’était la grosse affaire. À toutes heures du jour il se mettait à pleurer de peur. Il avait peur qu’elle vienne dans notre maison. Le soir en se couchant c’était le boutte du boutte, les larmes, les cris, la fin du monde comprends-tu. Et je sais que la logique marche pas à cet âge. « Ça existe pas », « c’est juste dans les histoires », «  c’est même pas mauve une pieuvre », rien ne console un enfant qui a peur. Parce que pour lui la peur est réelle. Et ça se pourrait qu’elle se pointe dans sa chambre le soir, en ayant tout bonnement pris le métro ou l’autobus pour arriver jusqu’à nous.

Alors à bout de ressources et d’idées, un soir, j’ai décidé de lui faire dessiner sa peur. Et moi j’ai dessiné une christie de grosse pieuvre mauve. Et ensuite, on a dessiné quelque chose de PLUS FORT qu’une pieuvre (c’est évident : un requin). On a pris les dessins, et on les a mélangés dans une boîte pour simuler un combat pieuvre-requin.

Attends minute pieuvre, on n’a pas fini avec toi.

Mon fils a violemment déchiré le dessin de la pieuvre. En y mettant toute sa rage. Et après, on est allé la mettre dans le bac de recyclage dehors.

Vous auriez dû lui voir le sourire de victoire. La pieuvre était morte.

On n’a plus jamais entendu parler de la pieuvre.

Les dodos sont redevenus normaux.

Je me trouvais ben bonne avec ma solution de dessins de peur.

Quelques semaines plus tard, un autre animal terrifiant a fait son entrée dans l’imaginaire de l’enfant (probablement un écureuil, ou une taupe. Quelque chose de terrible). Mais je n’étais pas là. Alors le père s’en est occupé. Sauf que lui, il a poussé la chose un  peu plus loin.

Il a mis le dessin de la chose abominable dans le Vitamix.

Semaine dernière

C’est les vacances, on se fait plaisir, on écoute des films en plein après-midi! J’ai dévalisé la bibliothèque de films du répertoire.

On se tape « Mademoiselle C ».

Je me dis :  « L’histoire d’un professeur qui change la vie de ses jeunes étudiants, le terrifiant doit être assez calme là-dedans… » C’était sous-estimer les réalisateurs.

Quand Mademoiselle C lit des livres, elle s’endort en rêvant à l’histoire et on voit son rêve.

Et elle lit La Belle et la Bête.

Bâtard.

On a à peine entrevue la face de la bête-lion-chat-pas fin avant que je l’intercepte et avance le film pour qu’on ne la voie pas.

Là, c’est le plus jeune qui a été terrifié.

On a dessiné la Bête trois fois ce soir-là. Et il a réussi à se coucher sans trop de problème.

Minuit

« MAMAAAAAAAAAAANNNNNNNNNNNNN!!!!!!!!!! »

Le fils-sandwich sort de sa chambre en courant.

« J’ai peur de la bête!!!! Dessine-la. »

Je m’exécute avec tout le talent artistique qu’on me connaît lorsqu’on me sort du lit.

« Mets  le dessin dans le Vitamix »

Savez-vous le bruit que ça fait un Vitamix?

Savez-vous le bruit que ça fait un enfant-pas-raisonnable qui pète une coche parce qu’on refuse de partir le Vitamix à minuit?

Moi, ça résonne encore dans mes oreilles.

Commentaires

commentaires

Comments are closed.